mercredi 18 avril 2018

Daughter of the Siren Queen - Tricia Levenseller



FantastiqueYoungAdult

VO Lu en VO
NVF Non traduit
1I Narrateur: 1iere personne
1P Nombre Narrateurs: 1 personnage
NNE Dernier tome


Resume
Alosa's mission is finally complete. Not only has she recovered all three pieces of the map to a legendary hidden treasure, but the pirates who originally took her captive are now prisoners on her ship. Still unfairly attractive and unexpectedly loyal, first mate Riden is a constant distraction, but now he's under her orders. And she takes great comfort in knowing that the villainous Vordan will soon be facing her father's justice.

When Vordan exposes a secret her father has kept for years, Alosa and her crew find themselves in a deadly race with the feared Pirate King. Despite the danger, Alosa knows they will recover the treasure first . . . after all, she is the daughter of the Siren Queen.


Ce deuxième tome est aussi surprenant que le premier. Moi qui avais peur que l'action s'essouffle, elle prend au contraire un nouvel envol et permet à l'auteur d'aborder des thèmes comme l'important de la famille, qu'elle soit de sang ou choisie.

Nous retrouvons Alosa seulement quelques semaines après la fin du premier tome, en quête de revanche face au pirate qui l'a obligé à révéler ses plus lourds secrets. Je trouve qu'on en apprend beaucoup plus sur sa personnalité dans ce tome. La voir interagir avec son équipage, qu'elle a choisie avec le plus grand soin, met à jour son grand coeur et sa volonté de faire le bien. Certes on pourrait croire que sa nature de pirate la place du mauvais côté de la société, mais c'est tout le contraire. Elle a accueillit sur son bateau les exclus de la sociétés, ceux qui n'arrivaient pas à trouver leur place dans ce monde d'hommes autoritaires. Car oui, son équipage est composé essentiellement de femmes ! Et ça fait du bien de les voir prendre les devants et être aussi féroce que ces pirates dont on nous a souvent conter les histoires.

« I may not have been born in the sea, but I was born to rule it. I am the daughter of the siren queen. »


Alors que le premier tome était surtout centré sur la piratrie, ici on se tourne aussi vers le folklore des sirènes, car comme le titre l'indique, elles vont devenir un des thèmes principaux du livre. On sent que l'auteure a travailler sur leur mythe afin de les rendre plausibles dans son monde. J'ai même été agréablement surprise par ce qu'elle a fait d'elles.

« Your enchantments last long after your song fades. »


Comme la rugueuse des pirates, Tricia Levenseller n'est pas douce avec ses personnages, et nous allons malheureusement découvrir les dangerosités de leur vie. Heureusement, la romance vient contre-balancer cette dureté, tout en ne prenant pas le pas sur l'action. J'ai beaucoup aimé le jeu de chat et de la souris qui s'instaure entre Riden et Alosa. L'auteure ne se repose pas sur ses lauriers et ne nous propose pas une romance trop simple et nièse, et je peux vous dire que ça m'a sacrément plû !

Je termine donc ma lecture de ce dyptique enchantée, et je ne peux que vous recommander cette histoire de piratie.

lundi 16 avril 2018

Fire Falling (Air Awakens, #2) - Elise Kova



FantaisieYoungAdult

VO Lu en VO
NVF Non traduit
3E Narrateur: 3ème personne
1P Nombre Narrateurs: 1 personnage
NE Suite: Water's Wrath


Resume
oldier... Sorcerer... Savior... Who is Vhalla Yarl?

Vhalla Yarl marches to war as property of the Solaris Empire. The Emperor counts on her to bring victory, the Senate counts on her death, and the only thing Vhalla can count on is the fight of her life. As she grapples with the ghosts of her past, new challenges in the present threaten to shatter the remnants of her fragile sanity. Will she maintain her humanity? Or will she truly become the Empire's monster?


Il s'agit là d'un deuxième tome à la hauteur du premier. Entre action, sentiments et enjeux politiques, je me suis encore laissée prendre au jeu de l'autrice et j'ai été totalement immergée dans cet univers où tant de choses reste à découvrir.

« Even something very small can cast a large shadow when it is close to the sun. »


Il est vrai que j'avais peur que l'autrice prenne un chemin facile concernant la romance qui commence à émerger au cours du premier tome. Cependant, elle a rapidement balayé cette crainte car elle n'a pas été indulgente avec Aldrick et Vhalla. Leur différence de rang et la guerre qui les attends va se mettre en travers de leur chemin. Même lorsque nous pensons qu'ils vont se rapprocher, quelque chose de légitime leur fait faire un pas en arrière. Ce petit jeu de séduction caché, et le caractère très changeant du prince, ont été un bonheur lors de cette lecture.

« Unfortunately for them, one couldn’t break what was already broken. »


Le roman ne se focalise cependant pas seulement sur la romance. Il reste même très focus sur l'action et la marche vers cette guerre qui semble si proche. Vhalla a beaucoup de choses à apprendre, elle qui a toujours vécue recluse dans sa bibliothèque. Le monde extérieur est dangereux, et elle ne contrôle pas totalement sa magie. Ce qui va lui jouer quelques petits tours. Malgré ce danger, elle ne se recroqueville pas en priant le ciel de l'aider. Non, elle va prendre le taureau à pleines cordes et ce battre contre ce destin qui lui a été imposé. Elle n'est pas non plus badass au point de tout surmonté. J'ai aimé découvrir ses faiblesses. Elles ne la rendent que plus humaine.

« I can't go back, and neither can you. We both have to move forward and find what beauty we can in the world as it is. »


Pour finir, les enjeux politiques et surtout l'empereur va prendre un tout nouveau rôle qui va boulverser la balance de pouvoir et contrecarrer les plans d'Aldrick et Vhalla. Bien que l'action soit surtout présente à la fin du roman (et son cliffhanger !), l'autrice est arrivé à me surprendre avec des retournements de situations inatendue et le fait qu'elle ne soit pas douce avec ses personnages.



Ce fut donc pour un moi un très bon second tome. Et avec cette fin, je n'ai pas attendu longtemps avant d’enchaîner sur le troisième !

dimanche 8 avril 2018

Ready Player One - Ernest Cline



Science FictionYoungAdult

VF Lu en VF
VO Même titre
1ier Narrateur: 1ière personne
1P Nombre Narrateurs: 1 personnage
NNE StandAlone


Resume
2044. Sur une Terre surpeuplée, les ressources manquent et les conditions climatiques sont catastrophiques. Comme la majeure partie de l’humanité, Wade Watts passe son temps dans l’OASIS, un monde virtuel où chacun peut être tout ce qui lui chante. Et comme la majeure partie de l’humanité, Wade rêve de devenir l’héritier de James Halliday, le créateur de l’OASIS. Mort sans laisser de successeur, ce dernier a créé une véritable chasse au trésor qui guidera les plus doués vers le butin. Des millions de concurrents s’y sont cassé les dents. Mais quand Wade résout la première énigme, la partie reprend… Car les autres joueurs ne reculeront devant rien pour obtenir la victoire. Wade n’a plus le choix : pour survivre, il doit gagner.


Voilà un livre qui trônait dans ma Wish List mais que je n'avais pas encore eut le courage d'acheter. Peut être était-ce la couverture qui ne m'avait jamais attiré, malgré tous les bons avis que j'avais pu lire. Alors quand l'annonce du film a été faite, et que le livre a été réédité, j'ai foncé, et je n'ai pas été déçu !

« Going outside is highly overrated. »


Etant une geekette, et ayant joué (et parfois mais bien moins souvent, jouant encore) à des RPG et MMO RPG, j'ai été rapidement en phase avec le personnage principal Wade. Dans ce monde futuriste où la pauvreté a poussé la population à vivre dans un monde totalement virtuel l'Oasis, désertant petit à petit la vie réel, ce jeune homme est entré dans la quête de l'oeuf d'Halliday. En effet, à sa mort, le fondateur de l'Oasis a placé un easter egg dans sa simulation. Celui qui le trouvera héritera de toute sa fortune. Autant vous dire que tout le monde s'est lancé à la poursuite de cette quête, y compris Wade !

« You'd be amazed how much research you can get done when you have no life whatsoever. »


En plus des jeux vidéos, il y a énormément de référence aux années 80 dans ce livre. N'ayant pas connu cette époque, beaucoup de films et de jeux vidéos référencés m'étaient inconnu. Cela ne m'a cependant pas empêché d'apprécier la lecture. En effet, l'auteur ne nous perd jamais, en nous rappelant le type de jeu dont il s'agit, ainsi qu'en nous en faisant un résumé de ces derniers. Ainsi, même si vous n'êtes pas fan des années 80, vous vous laisserez quand même emporté par les références au monde du jeu vidéo disséminés un peu partout.

« I burned through all of my extra lives in a matter of minutes, and my two least-favorite words appeared on the screen: GAME OVER. »


Quand j'ai reçu ce livre assez épais, j'ai eut peur de me lasser. A ma grande surprise, je n'ai pas vu les pages passer. L'intrigue et l'action magnifiquement dosés sont un frein à l'ennuie, et nous font voyager à travers cette simulation hors norme. Les personnages rencontrés sont multiples, mais ils m'ont tous particulièrement touchés (à part les Sixters bien sûr). Ils sont tous singuliers, et chacun d'entre eux cherche quelque chose de particulier à travers l'Oasis. Ils ont beau tous être bien plus jeune que moi, j'ai compris leurs souffrances, leurs besoins et leur envie de terminer cette quête ultime de l'oeuf. Wade, bien qu'il vive la plupart de son temps dans un monde virtuel, m'a paru très réel. On le suit dans ses phases hautes mais aussi très basses, car nul n'est parfait.

« That was when I realized, as terrifying and painful as reality can be, it’s also the only place where you can find true happiness. Because reality is real. »


A travers son histoire, l'auteur en profite pour nous montrer les dérives dans lesquels pourraient entrer notre société actuel. La digitalisation à outrance, cette vie virtuelle qui se développe de plus en plus à travers les jeux vidéos, ainsi que les réseaux sociaux. Utilisés trop fréquemment et dans tous les domaines, ils pourraient nous détourner de notre vraie vie, celle du monde réel.

En résumé, cette lecture fut une très belle découverte. Je me suis tellement immergée dans ce monde irréel que j'y ai repensé longtemps après la fin de ma lecture.

mercredi 21 mars 2018

Air Awakens - Elise Kova



FantaisieYoungAdult

VO Lu en VO
NVF Non traduit
3E Narrateur: 3ème personne
1P Nombre Narrateurs: 1 personnage
NE Suite: Fire Walking


Resume
A library apprentice, a sorcerer prince, and an unbreakable magic bond...

The Solaris Empire is one conquest away from uniting the continent, and the rare elemental magic sleeping in seventeen-year-old library apprentice Vhalla Yarl could shift the tides of war.

Vhalla has always been taught to fear the Tower of Sorcerers, a mysterious magic society, and has been happy in her quiet world of books. But after she unknowingly saves the life of one of the most powerful sorcerers of them all—the Crown Prince Aldrik—she finds herself enticed into his world. Now she must decide her future: Embrace her sorcery and leave the life she’s known, or eradicate her magic and remain as she’s always been. And with powerful forces lurking in the shadows, Vhalla’s indecision could cost her more than she ever imagined.


Un premier roman fantaisie qui nous immerge dans l'univers riche de l'auteure. Je suis toujours un peu réticente avant de commencer un roman de fantaisie, car j'ai toujours peur d'être perdue dans les noms des multiples personnages, lieux et folklores (en particulier depuis la naissance de ma fille, et le peu de temps qu'il me reste pour lire). Cependant ici, l'auteure ne nous surcharge pas avec des descriptions complexes et un folklore trop important. Elle nous introduit les briques essentielles de la magie, et le contexte politique qui entoure le pays de notre héroïne. Juste de quoi éveiller notre attention, sans nous étouffer d’informations. Au fur et à mesure de la lecture, on sent le potentiel de l'univers qui nous sera révéler dans les prochains tomes.


« They were sending her to war, so she would go and become something they had every right to fear. »



Dans ce pays en guerre, les personnes dotées de magies, les Sorcerers, ne sont pas bien vus. Ils jouent pourtant un rôle essentiel dans les conflits qui secouent l'empire. De plus, le prince héritier Aldrik, possède lui même une affinité pour l'élément de feu, qui est d'ailleurs très en raccord avec son caractère bien trempé, à ce qui se dit. L'auteure nous introduit ici des personnes dotées d'une magie liée à un élément: le vent, le feu ou l'eau. Ces éléments leur apportent des prédispositions à certaines formes de pouvoir, tout comme celui de pouvoir contrôler l'élément qu'ils affectionnent. Cependant, ils sont méprisés par le reste de la population, en particulier car ils en ont peur. Alors quand Vhalla découvre qu'elle possède un étrange pouvoir, son monde va s'écrouler.


« “I was fine before,” Vhalla protested.
“You were boring. You were worse than boring. You were normal and content. I gave you a chance for greatness.” He looked at her harshly. »



J'ai beaucoup aimé les personnages façonnés par l'auteure. Vhalla, est à la fois forte et fragile. Elle qui a toujours vécue dans les classes les plus basse de la société va se retrouver projeter dans une lumière qu'elle n'attendait pas. Elle ne va plus savoir à qui faire confiance, et le lecteur non plus. La force d'Elise Kova, c'est qu'elle a réussi à me piéger, en particulier avec Aldrik. Cet homme mystérieux et ténébreux ne révèle pas toutes ses facettes. On croit le connaitre, mais il a de quoi nous surprendre. Ce que j'aime, c'est qu'on ne sait jamais comment il va réagir, et j'avais toujours de l'appréhension quand je voyais son nom sur la page.

L'évolution de la relation entre Vhalla et Aldrik est mesurée, et tellement plaisante. Enfin une histoire sans insta-love ! Et surtout une romance qui ne gâche pas le reste de l'histoire en passant au premier plan. Ici l'auteure nous offre un savoureux mélange entre le devoir des personnages, et leurs sentiments.



Ce fut donc une très agréable lecture, qui m'a donné envie d’enchaîner directement sur le deuxième tome !

dimanche 10 décembre 2017

Le Souffle de Midas - Alison Germain



ContemporainFantastique

VF Lu en VF
NVO Auteure francophone
1E Narrateur: 1ière personne
1P Nombre Narrateurs: 1 personnage
NE Suite: Chronique Homérides 2


Resume
Entre tes mains, fille d’Homère, brûle encore le pouvoir des Dieux.
Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux.
Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce roi grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qui m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction…


Après avoir suivi Lily plusieurs années sur sa chaine Youtube, j'avais envie de découvrir son premier roman aux airs grecs, de quoi changer de mes dernières lectures. Je ne suis pas une spécialiste de la mythologie grecque, mais j'ai toujours aimé toutes ces histoires autour des différents dieux et déesses depuis mes cours de Latin.

Dans le roman, nous faisons la rencontre de Louise, une jeune femme à la vie tout à fait normal, et qui ne croyait pas particulièrement aux arts mystiques, jusqu'au soir où elle va être seule témoin d'un meurtre. Alors que l’événement est déjà particulièrement traumatisant, Louise va en plus réaliser que le monde n'est pas tel qu'il lui a toujours semblé, et que les changements qu'elle perçoit en elle sont dû à ce que beaucoup appellent: le souffle de Midas. Heureusement, la jeune femme ne va pas devoir affronter cette malédiction seule, puisqu'un certain détective Angus Fitzgerald va faire irruption dans sa vie.

J'ai beaucoup aimé la mythologie grecque mise en avant dans ce roman, et particulièrement la façon dont elle a été adaptée à notre monde réel. Pas besoin de se souvenir de tous les détails des mythes car Alison Germain nous en rappelle l'essentiel au fur et à mesure de l'histoire, tout en les adaptant pour nous plonger dans des aventures oniriques et mystiques. Je pense qu'il nous reste encore beaucoup de choses à découvrir sur ce monde parallèle que l'auteure à mis en place, mais elle n'est pas avare en révélations tout au long de ce premier tome. D'ailleurs quelques uns m'ont surpris quand je ne m'y attendais pas.

Bien que ce soit un tome d'introduction, l'action est présente et on est plongé dans les aventures de Louise dès les premiers chapitres. Nombre de nos questions trouvent réponse, mais l'auteure nous fait danser d'un pied sur l'autre quant à qui croire. Tout comme Louise, on se fie rapidement à certains personnages, alors qu'ils pourraient bien cacher des faces plus sombre. Bref, quelques rebondissements qui font plaisir au fur et à mesure de la lecture, et qui m'ont poussés à ne plus vouloir lâcher ma lecture.

Les personnages sont nombreux, mais tous intéressants. Ce que j'ai aimé chez Louise, c'est sa "normalité". Tout le monde pourrait se comparer à elle, tout comme à ses réactions qui ne sont jamais trop exagérée. Malgré le tourbillons d'événements qui va s'écharner sur elle, elle ne panique pas trop (oui bien sûr, il est normal qu'elle panique un peu). D'un autre côté, elle ne devient pas crédule trop rapidement, elle qui ne croyait pas aux pouvoirs mystiques cela aurait été étrange de la voir accepter le Souffle de Midas si rapidement. Un autre personnage qui m'a fait sourire est Angus. Derrière son physique d'acier, il cache un humour et une répartie qui fait des étincelles avec Louise. Car oui leur relation est plutôt tumultueuse pour notre plus grand plaisir. C'est un mélange de relation protégée-protecteur, d'attirance et d'agacement mutuel.

Au final, ce fut une bonne lecture qui a sut éveiller ma curiosité. Les deux seuls bémols que je pourrais retenir, c'est deux actions qui se déroulent un peu trop vite à mon goût . La première c'est la romance qui - bien qu'elle soit encore au niveau de l'attirance physique - se développe chez les deux personnages à une vitesse légèrement trop rapide. Angus étant plus âgé que Louise, je m'étais attendue à ce qu'il montre un peu plus de recul face à cette relation. Cependant, cela reste un détails de fond car l'histoire n'est pas centrée sur le romance.
Pour la deuxième, je ne pourrais pas vous en parler au risque de vous spoiler. Cependant, je reste sur une note positive, et j'ai hâte de découvrir la suite des chroniques homérides !

samedi 13 mai 2017

La mémoire de Babel - Christelle Dabos



ComplotFantastique

VF Lu en version française
NVO Auteure francophone
3E Narrateur: 3ème personne
2P Nombre Narrateurs: 2 personnage
NE Suite: Aucun titre pour le moment


Resume
Thorn a disparu depuis deux ans et demi et Ophélie désespère. Les indices trouvés dans le livre de Farouk et les informations livrées par Dieu mènent toutes à l'arche de Babel, dépositaire des archives mémorielles du monde. Ophélie décide de s'y rendre sous une fausse identité.


Après une attente presque interminable, j'ai pu me plonger dans les pages de ce troisième (et non dernier) tome. Avec ses arches, ses personnages hauts en couleurs et ses secrets, ce roman m'a encore une fois fait voyager et m'a tenu en haleine tout au long de ses pages. Je crois que je ne pourrais jamais reprocher à Christelle Dabos de prendre autant de temps pour écrire chaque tome, car elle nous offre à chaque fois un concentré de bonheur livresque qui ravie tous les lecteurs qu'ils soient jeunes ou âgés.

La fin du deuxième tome nous avait laissé en haleine. Il me tardait donc de découvrir la suite des aventures d'Ophélie mais aussi de Thorn. L'histoire ne reprend pas directement à la suite des événements du tome précédent, mais quelques années plus tard, et ce n'est pas pour me déplaire. En effet, cela a permis à nos personnages de prendre du recul sur les événements qui ont bouleversés leur vie, mais aussi à prendre des décisions qui ont changé le cours de ces dernières. Nous en voyons les conséquences, et surtout nous apprenons petit à petit ce qui a changé en eux ces deux dernières années. Là encore je reconnais le génie de l'auteure qui a su faire prendre une tournure parfois inattendue à son histoire, tout en conservant le caractère intrinsèque de chacun de ses personnages. Aucun ne va prendre une décision loufoque qui nous fera lever les yeux au ciel !

Bien que nous soyons du point de vue d'Ophélie, nous allons retrouver les personnages que nous avons appris à aimer dans les tomes précédents: Archibald, Bérénild, Renard, etc... Mais Christelle Dabos nous introduit aussi de nouveaux individus, tous plus intéressants les uns que les autres. Ils apportent leur lot de secrets qui donnent envie de tourner les pages sans s'arrêter. J'ai eut l'impression de devenir de plus en plus méfiante - un peu comme Ophélie - au cours de chaque tome, et cela s'est vérifié encore ici. On ne sait plus en qui avoir confiance, et qui est prêt à la trahir, alors on se méfie des gentils et on fait parfois confiance à ceux qui lui veulent du mal. Là encore, Christelle Dabos nous fait douter et nous induits en erreur, preuve que sa plume est addictive.

Dans les précédents tomes, on aurait pu reprocher à l'auteure de ne pas nous donner assez d'information sur la formation des arches, et surtout sur toutes celles qui peuplent la "planète" (à part Anima et le Pôle qu'on commençait à bien connaitre). Plus maintenant ! Ophélie va en effet nous faire découvrir une nouvelle arche, qui recèle des mystères, et qui est régie d'une manière totalement différente. La jeune femme doit apprendre de nouveaux codes, et respecter de nouvelles règles si elle veut se fondre dans la masse. J'ai aimé la façon dont Christelle Dabos construit ses arches et la "politique" de ces dernières en fonction du pouvoir familiale. Elles sont toutes singulières et elles offrent leur lot de personnages hauts en couleurs et en caractère.
On en apprend aussi plus sur la dislocation de notre planète et la création des arches, même si certains secrets restent encore insaisissables. Nous en apprenons tout juste assez pour nous mettre en haleine, sans avoir l'impression que tout va trop vite.

Difficile de vous en dire plus sans vous spoiler. Ce que je peux affirmer, c'est qu'on ne s'ennuie pas en lisant ces pages ! Les rebondissements s’enchaînent, et la tension monte à chaque chapitre. On sent notre cœur battre au rythme de celui d'Ophélie, surtout quand il s'agit de retrouver Thorn. Ah Thorn.... J'aimerais pouvoir vous en dire plein de choses mais là encore je préfère vous laisser tout découvrir en lisant le livre. En tout cas sachez que je remercie Christelle Dabos pour tout ce qu'elle fait de ses deux personnages et de leur relation ou non-relation.

Je terminerais cette chronique en vous disant que si vous avez aimé les deux premiers tomes, celui-ci ne vous fera pas défaut. Je ne pourrais pas vous dire lequel a été mon préféré, tous me paraissent égaux (ce qui est rare dans une saga !), mais sachez qu'il est à la hauteur des deux autres ! Il me tarde maintenant de découvrir la fin de cette fabuleuse histoire.
Je remercie les éditions Gallimard Jeunesse pour cet envoie et en particulier Frédérique pour sa confiance, et je vous propose de retrouver ce livre début juin en magasin !

mardi 18 octobre 2016

Ne retournez jamais chez une fille du passé - Nathalie Stragier



ContemporainYoungAdult

VF Lu en Version Française
NVO Non traduit
1I Narrateur: 1ière personne
1P Nombre Narrateurs: 1 personnage
NE Suite: Ne dites jamais jamais


Resume
Pénélope est de retour à notre époque : la suite de Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous ! Ne retournez jamais chez une fille du passé ... parce que vous pourriez tomber folle amoureuse d'un garçon du Moyen Âge. ... parce que vous n'êtes pas la seule voyageuse du futur, et là, préparez-vous à un choc. ... parce que vous êtes nulle en histoire, et qu'une petite erreur de date peut mettre en danger l'humanité.


Après un premier tome très intéressant, et avoir découvert le titre de ce second opus assez révélateur, j'avais envie de retrouver Pénélope et Andréa dans leur folle aventure. Qu'est-ce que l'auteure nous réservait cette fois-ci ? Croyez-moi, beaucoup de choses auxquelles je ne m'attendais pas !

La première chose que j'ai apprécié, c'est de découvrir le point de vue de Pénélope, notre voyageuse du futur. Souvenez-vous: pour le premier livre, j'avais regretté de ne pas pouvoir voir notre société de son point de vue. Ici c'est chose faites, et malgré son premier voyage dans le temps, elle a encore beaucoup de préjugés à défendre !

L'intrigue, bien que proche du premier tome, comporte assez de retournements de situation, et de suspens, pour enchanter le lecteur. Bien sûr, certaines choses sont prédictibles, mais l'introduction de nouveaux personnages et le fait que Pénélope dévoile un peu plus du futur, suffit pour qu'on ne s'en rende pas compte.
Encore une fois, la vision de Pénélope sur notre société m'a enchanté. J'ai aimé ses réactions disproportionnées face aux hommes, sa découverte de l'amour et du rejet, mais aussi son innocence lorsqu'elle se rend compte qu'à son époque aussi, on lui a menti sur beaucoup de choses. Ses piètres compétences en histoire vont lui jouer des tours, mais pour notre plus grand bonheur bien sûr.

Les sentiments amoureux qu'elle développe pour Pierrick, m'avaient paru un peu rapide et pas assez exploité dans le premier tome. Cette fois, ils sont au coeur du roman. L'adolescente a grandit, et cela se voit sur sa façon d'agir avec le frère d'Andréa. Comme toutes celles qui découvrent l'amour à quinze ans, elle n'ose pas aller vers lui, tout en étant attiré, et surtout elle a peur de son rejet, et qu'il lui brise le coeur.

Pour finir, j'ai senti que les personnages avaient évolués. On est confronté à des sujets plus difficiles, et qui les touchent directement. La mort, la politique et la manipulation des masses... Cela apporte une composante plus mature à ce deuxième tome.

Pour finir, la fin a moins des allures de point final. Elle annonce directement le troisième tome, qui je pense sera tout aussi intéressant que les deux premiers !